Des armes, du gras, de la bière et du jeu !

Rolling dice together since 2006 !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Okami

avatar

Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 12/01/2007

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Classe / niveau:
Race:

MessageSujet: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Ven 19 Jan - 19:56

Citation :
Texte original :

Vous rendez vous compte qu'il a fallu que ce soit ce soir à minuit que j'aie cette idée. En ce premier jour de l'hiver 2006-2007, je vous déclare solennellement que les maths expliquent l'amour.

En effet, tout le monde sait que 1+1=2
Qui oserait me critiquer là dessus ? Hé bien tagazok, Werber et sutoput moi même.

En effet, suivez ma démonstration.

Tout le mond a appris cette loi débile en 4e : (a+b)(a-b)=a²-b²
De cette proposition, nous tirons la proposition suivante :

a+b=(a²-b²)/(a-b)
Soit a=b=1, on a alors, 1+1=(1²-1²)/(1-1)
D'où 1+1= "0/0"

Chiffre étonnant, n'est ce pas ? Ce "0/0", on nous a toujours dit de s'en méfier, de le fuir comme la peste =>il n'existe pas.
Ainsi, on a 1+1=2 mais aussi 1+1 n'existe pas. Ainsi un être plus un être peuvent former deux êtres. ou ne pas exister. Théorie de l'individu.

Partons maintenant du fait que x/x=1
On a alors ce fameux "0/0"=1
Or on a démontré plus tôt que "0/0"=1+1 =>1+1=1
Donc deux êtres peuvent désormais ne former plus qu'un, si on part d'un concept (l'amour par exemple qui fait que tout existe, donc, par l'hypothèse de l'amour, "0/0" existe)
Ou alors former deux êtres à part entière
Ou encore ne pas exister

Ainsi, par le théorème mathématique de l'amour,
{1+1=2 si a différent de b
{1+1 n'existe pas si l'amour ne permet pas de tout franchir
{1+1=1 si a=b (a aime b)

Bon, peut être qu'on t'as déjà fait la réflexion mais comme j'avais la flemme de lire...

Ta démonstration est tout à fait intéressante, et marrante surtout, mais au fait : serais-tu égocentrique au point de croire que l'amour est un sentiment qu'on éprouve que pour soi-même ? Ou alors serais-tu la réincarnation de Narcisse ? Je m'explique quand même : pour ta démonstration, tu pars de l'identité remarquable que tout le monde ici connait, mais pour arriver à ce qui t'arrange (comme dirait ma prof de maths) tu utilise le fait que A=B=1, ce qui veut dire en somme que A et B sont la même personne, une UNique personne (ce n'est pas une faute de frappe). En effet, génétiquement A=B=1 ne peut exister que si A et B sont la même personne (bizarre comme tournure de phrase) car chaque individu est unique génétiquement.

Enfin bref, je pourrais sortir pas mal d'autres arguments, si j'avais les connaissances nécessaires, et le temps : y'a ma série qui commence ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slyph
Admin
avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : A la station du Club Med dite ECP
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Nom du personnage: Turen
Classe / niveau: Druide/11
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Mar 23 Jan - 18:17

Hé bien contredisons nous mutuellement. Pour moi Narcisse n'a fait que la moitié du chemin et ne s'est pas réellement intéressé à ce qu'il lui manquait. En effet, sur le thème de l'amour, je suis platonicien. Je m'explique : pour Platon, les homme ne formaient qu'un avec leur être au commencement des temps. Puis ils déplurent aux dieux. Alors, Zeus décida de séparer l'hoome de la femme (qui n'occupaient qu'un seul corps) et les dispersa aux quatre coins du monde*. Depuis, l'hoome et la femme courent le long du monde afin de retrouver leur moitié perdue. Ainsi lorsque je dis a=b=1, je veux parler au sens spirituel du terme. L'une et l'un sont une entité séparée en deux entités différentes au sens physique du terme. Voilà donc ce que je voulais dire par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-ecbn.forumactif.com
Okami

avatar

Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 12/01/2007

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Classe / niveau:
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Mer 24 Jan - 16:04

La réplique est bonne en effet mais comme je suis un scientifique pur et dur, suffirait que je te cite la théorie de l'évolution pour envoyer valser ton platonisme. Tu te renferme dans une théorie obscurantiste archaïque mais, même si la science n'explique pas tout (et surtout en philosophie), il faut reconnaitre tout de même que l'idée d'un Dieu créateur ne peut être retenue...

Si tu veux un exemple plus philosophique, je peux aussi te citer Kant qui montre que si on ne peut dire qu'il n'existe aucun dieu, il affirme aussi qu'on ne peut pas non plus prouver son existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagazok



Nombre de messages : 181
Age : 27
Localisation : quelque part entre Mercure et Neptune
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Classe / niveau:
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Mer 24 Jan - 16:39

Et puis dans ta démonstration tu assimiles des individus qui même s'il ne sont qu'un (ou le pensent) sont infiniment plus complexes et ne peuvent être réduit à un (voir deux) simple traits. Et puis comment peux-tu annoncer que le + ou le = est le symbole de l'amour!!!

Edit: Et puis même si ta théorie sur les âmes-soeurs est vraie, comment peut tu être sur que c'est ton âmes soeur? Commment être sur que ce que tu éprouves pour celle(celui)-ci est bien de l'amour et non une incroyable admiration, ou simplement une amitié sans limites?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slyph
Admin
avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : A la station du Club Med dite ECP
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Nom du personnage: Turen
Classe / niveau: Druide/11
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Mar 30 Jan - 18:05

Ceci n'est qu'un schéma explicatif. Une vulgarisation d'un concept de pensée : la philosotique (philosophie mathématique). Bref, il ne faut pas croire que ceci est à prendre de but en blanc mais doit plutôt permettre de se lancer dans une réflexion plus profonde sur soir et les autres. Hélas, je citerai ici la Bible : "Nul n'est prophète en son pays". Je comprends donc votre mécompréhension de mon concept. Je citerai à présent Einstein : " Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-ecbn.forumactif.com
Okami

avatar

Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 12/01/2007

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Classe / niveau:
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Mer 31 Jan - 13:09

Alors ça tu vas me le payer demain soir Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagazok



Nombre de messages : 181
Age : 27
Localisation : quelque part entre Mercure et Neptune
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Classe / niveau:
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Jeu 1 Fév - 19:00

Et qui te dis qu'Enstein fut un grand esprit. Il ne l'as pas dis en perlant de lui, enfin c'étati juste sous entendu.
Et puis ce n'est pas parce qu'on est pas d'accord avec un grand esprit que l'on est pour autant un esprit médiocre! La preuve en est en gardant ton exemple: Einstein estimait beaucou et considerais très certainement comme son meilleur ami un certain Max Planck.
Encore un esprit médiocre thomas? Ou alors c'est Einstein l'esprit médiocre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slyph
Admin
avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : A la station du Club Med dite ECP
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Nom du personnage: Turen
Classe / niveau: Druide/11
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Ven 2 Fév - 17:46

Ou les deux ^^. Peut être suis je le seul esprit non médiocre existant. Tout est relatif,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-ecbn.forumactif.com
tagazok



Nombre de messages : 181
Age : 27
Localisation : quelque part entre Mercure et Neptune
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Classe / niveau:
Race:

MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   Sam 3 Fév - 11:29

Ou alors peut-être es-tu l'unique esprit médiocre au milieu de tout les autres grands...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mathématiques de l'amour, juste pour contredire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste pour rire
» Plaisanteries mathématiques
» Juste pour rire
» JUSTE POUR RIRE !!
» juste pour le FUN Rigole un peu ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des armes, du gras, de la bière et du jeu ! :: La Taverne-
Sauter vers: